Notaires et communication digitale

Notaires : comment développer votre communication digitale ?

Notaires et communication digitale

Dans un contexte d’ouverture de la profession de notaire, développer sa présence et sa notoriété sur internet est de plus en plus crucial. L’enjeu est alors de vous faire connaître et d’améliorer votre communication digitale tout en respectant la réglementation inhérente à la profession notariale.

Présence des notaires sur internet : quelle réglementation ?

La publicité pour les études notariales, comme pour d’autres professions libérales, est réglementée par le décret n°2019-257 relatif aux officiers publics ou ministériels. Ainsi les notaires peuvent détailler leurs services sur internet, mais en respectant certaines règles déontologiques comme ne pas dénigrer un concurrent ou ne pas comparer leurs prestations avec celles d’un autre office. Il est aussi possible de solliciter personnellement de potentiels clients mais seulement par voie postale ou courrier électronique. Le démarchage physique et téléphonique ainsi que l’envoi de SMS en masse sont interdits.

Les règles pour les notaires qui créent leur site internet

Vous êtes notaire et avez décidé de créer votre site internet ? Vous devez en informer votre chambre régionale des notaires avant la mise en ligne de la plateforme. Lors de la sortie du site, faites parvenir à la chambre les manières d’accéder au site et les coordonnées de l’hébergeur ainsi que le lieu de l’hébergement.

Le site devra également adopter un certain nommage et inclure la terminologie notaires.fr dans l’URL. Généralement il s’agit du nom de l’office suivi de la ville et enfin de notaires.fr. Par exemple etude-x-paris.notaires.fr. Enfin le contenu devra être approuvé par la chambre départementale.

En savoir plus : Comment promouvoir son offre avec un site Internet ?

Comment valoriser l’image de votre office notarial ?

Devant toutes ces restrictions, supérieures à celles d’une entreprise classique, il peut être dissuasif pour une étude notariale de sauter le pas de la création de son site internet. Mais face à une clientèle qui utilise de plus en plus le numérique, il est indispensable d’être présent sur le web de diverses manières. Cela passe d’abord par un site internet qui se charge rapidement, avec une structure bien pensée et au sein de laquelle l’information est facile à trouver. Ainsi que la création de votre propre identité visuelle. A ce stade, il est indispensable de vous faire accompagner par une agence de création de sites web qui possède les compétences techniques indispensables.

Détaillez-y vos prestations dans un langage clair en évitant le jargon technique et en mettant en avant vos atouts et les services que vous rendez à vos clients. L’aspect conseil doit être particulièrement valorisé ainsi que les dispositifs accessibles comme la signature électronique ou par visio conférence, comme la loi l’autorise depuis le 3 avril 2020. Veillez bien à ne jamais comparer vos services avec ceux d’autres études, à ne jamais dénigrer un concurrent même de manière indirecte.

Utiliser les réseaux sociaux adaptés

Capter de nouveaux clients pour votre office notarial passe d’abord par une présence sur le web au niveau local. Via des outils gratuits comme Google My Business. Le principe ? Créer une fiche géolocalisée sur votre zone de chalandise qui met en avant vos services, vos horaires, vos spécialités. Vous pouvez aussi lier votre site internet depuis cette fiche et vos clients peuvent y déposer des avis visibles en ligne. Votre fiche s’affiche dans les résultats de recherche de Google lorsqu’un internaute saisit des mots-clés tels que notaire + ville ou étude notariale + ville.

Il existe aussi des solutions comme Waze qui permet de toucher des clients proches de votre étude et qui utilisent cette application. Ou encore Apple Maps ou Pages Jaunes.

En savoir plus : Quel est le rôle d’une agence de communication ?

Le référencement naturel, un levier de communication évident pour les notaires

Même si les notaires ont le droit de faire du référencement payant, Google Ads il existe un autre levier à travailler. Le référencement naturel, ou SEO, constitue un axe de visibilité fondamental. Cela passe, avant tout, par les éléments suivants :

  • Un site qui se charge rapidement et qui est consultable sur mobile.
  • Des URL bien nommées pour que Google les prenne en compte.
  • Une structure adaptée avec une page par thématique. Par exemple, évitez de mélanger le contenu traitant de vos prestations en immobilier et celles concernant le droit de la famille.
  • Des textes bien hiérarchisés avec un seul titre principal, des sous-titres et un texte suffisamment long. Même si vous possédez l’expertise notariale, n’hésitez pas à vous faire accompagner dans votre stratégie de contenu par une agence de communication digitale.

Étude notariale et réseaux sociaux : une bonne idée ?

Les réseaux sociaux peuvent aussi être un bon moyen d’atteindre un public que vous n’auriez pas touché en temps normal. Sur ces plateformes, les mêmes règles que sur votre site internet sont de mise. Vous devez notamment respecter votre devoir de réserve et ne pas divulguer d’informations précises liées aux dossiers que vous suivez. Utiliser Twitter, Facebook ou Linkedin vous permet de diffuser des informations concernant votre office, mais aussi d’annoncer des événements grand public ou des évolutions notariales qui touchent votre clientèle. Là aussi entourez-vous de l’expertise et des conseils de professionnels de la gestion des réseaux sociaux.

Le saviez-vous ?
Chaque année les notaires français reçoivent 20 millions de personnes dans leur office.

Source : https://www.notaires.fr/fr/profession-notaire/rapport-annuel-du-notariat/le-notariat-en-chiffres

Développer la présence digitale de votre étude notariale est donc indispensable dans un contexte de numérisation croissante. À condition de respecter scrupuleusement les règles qui régissent la publicité dans votre profession et de vous adjoindre les services d’experts en création de site web et en webmarketing.